The cure for boredom is curiosity. There is no cure for curiosity

dimanche 11 janvier 2009

soldes, Huxley et syndrome de Stendhal



















Comme le souligne ironiquement Huxley dans Le meilleur des mondes :"Ça n'a jamais été bien de raccommoder les vêtements, jetez-les quand ils ont des trous et achetez-en des neufs. Raccommoder, c'est antisocial."

Effectivement, comme la société est un regroupement de personnes liés entre elles par un lien d'interdépendance, quand on ne consomme pas, on brise cette chaîne dont nous ne sommes qu'un maillon... ha, ha!

Forte de cette sagesse nouvelle, je suis allée faire les soldes de façon entièrement décomplexée. D'autant plus qu'on m'avait annoncé une réduction de moitié dès le premier jour et que je suis tombée nez à nez avec des 70% qui n'étaient pas loin de me faire oublier la laideur de l'objet avec lequel ils étaient solidaires.

Comme on aimerait parfois voir migrer une étiquette 70% sur l'objet de notre convoitise malheureusement estampillé "nouvelle collection"...

D'ailleurs j'ai eu vent d'une rumeur directement issue de la rue (commerçante) : les soldes serviraient à nous attirer dans les magasins pour nous tenter insidieusement avec la nouvelle collection...
J'avoue ne pas prendre à la légère cette info même si je laisse de côté les éléments les moins vraisemblables : la musique qu'ils passent dans les magasins servirait à endormir notre vigilance, les étiquettes indiquant un prix très élevé suivi d'un prix dérisoire pousserait à acheter de l'immettable et le parfum d'ambiance serait aussi imperceptible qu'hypnotisant pour que rien ne reste ni dans les rayons ni sur votre compte en banque.

Le livret A va baisser en même temps que les soldes, le message est clair : n'épargnez plus, remplissez vos armoires : c'est la crise!
J'avais entendu une célèbre modeuse dire : "mon argent j'aime l'avoir où je peux le voir : dans ma penderie".

J'avoue ne pas partager cette théorie matérialiste mais à l'appel des soldes, je n'ai jamais su rester insensible...

Je me retrouve donc malgré moi dans les galeries Lafayette
de Montpellier (parce qu'il n'y en a pas qu'au boulevard haussmann) à essayer de me rappeler ce dont j'ai vraiment besoin. Mon cerveau hésite à sélectionner les vêtements selon la promotion qu'ils affichent, comme j'aurais fait sur internet, mais je décide de parcourir le magasin au radar de mes goûts. La sélection devient brusquement une sélection par couleur : je suis attirée malgré moi par les couleurs vives.

Soudain les noms des grandes marques de prêt à porter se mettent à tourner, des visages disproportionnés me demandent si je vais bien en articulant lentement, leur voix se mêlent à celle de l'animateur promo qui me crie dans les enceintes : "vente à perte!", à ce moment ma joue s'écrase sur la caisse enregistreuse.

Victime de l'agoraphobie des jours d'affluence...
que nenni : syndrome de Stendhal ! (état d'exaltation face à la contemplation d'oeuvres d'art qui provoque tachycardie, vertiges, perte du sentiment d'identité etc.)

http://www.ammppu.org/litterature/stendhal.htm

C'était pour rire : évidement qu'à la caisse enregistreuse je ne suis pas tombée dans les pommes... j'ai sorti ma carte bleue, comme tout le monde!

Et vous, quels effets ont les soldes sur vous?

22 commentaires:

scheharazad a dit…

He, he, he, mais il a raison ce cher Huxley !^-^

kisu

jean-philippe a dit…

bonsoir ! je fais en ce soir d'hiver ta divine connaissance et je suis séduit d'emblée par la qualité et la joliesse de ce blog !! je me permets de te féliciter !

à bientot !

Frieda l'écuyère a dit…

Je dis que j'y vais pas (ah ah ah) et puis j'y vais, of course !

Pierre-Jean a dit…

Il faut toujours se méfier des soldes, en tout cas elles te vont à ravir. @ +++

Quand au syndrome de Stendhal, j'en ai moi même été victime dans la même ville que Stendhal mais pas au même endroit, étonnant, lui c'était dans la galerie des offices, devant toutes les oeuvres de la Rennaissance, moi c'était au magasin d'usine Prada... je sais c'est nul ! Mais entièrement vrai comme histoire.

Pierre-Jean a dit…

J'ai oublié de préciser Florence Firenza) en Italie.

Sunniva a dit…

That is such a gorgeous jumper x

Fashionstyle a dit…

Je fais comme tout le monde, je suis le mouvement...et puis quand je rentre dans le magasin, super bondé...je repars illico !! alors je rentre chez moi...et je clique devant mon ordi et j'attends patiemment ma factrice ;)

Anonyme a dit…

Les soldes sont une arnaque monumentale. Une réponse au problème suivant: comment transformer les consommateurs potentiels en consommateurs, étant donné qu'ils n'ont pas tous les mêmes moyens, et qu'on veut les faire payer un max. On fixe d'abord les prix pour les plus riches d'entre-eux. Ensuite on les diminue pour attirer les moins riches, ou les plus pauvres. On construit une mythologie autour de tout ça pour que les gens aient l'impression de faire de bonnes affaires, et pour qu'il jouent inconsciemment le jeu de la distinction sociale, le jeu du classeur classé, celui qui consiste a poser un jugement de gout, un classement, qui à son tour classera celui qui a posé le jugement.

JD.

Anonyme a dit…

"Comme le souligne ironiquement Huxley dans Le meilleur des mondes :"Ça n'a jamais été bien de raccommoder les vêtements, jetez-les quand ils ont des trous et achetez-en des neufs. Raccommoder, c'est antisocial.""

C'est amusant. Huxley était ironique, mais olivier blanchard, grand penseur français à la tête des économistes du FMI a dit essentiellement la m^me chose très récemment dans une brillante sortie méditique. Le problème, c'est qu'il n'y avait pas la moindre ironie dans ces propos. Le mec était on ne peut plus sérieux. Sérieux comme un économiste. Dingue, non?

JD

fanette a dit…

Voilà !!! Excellente décision ! Belle façon de lutter contre la crise !

Papa Anonyme a dit…

Pour ma part, c'est à chaque fois la même chose : je craque sur un modèle non soldé (ou à peine). Dernier en date : un trench Aquascutum de folie (mieux que Burberry's, paraît-il)... Je suis sensé économiser... Mais j'accumule les achats de fringues soi-disant "basiques", c'en est honteux... Et dire que je suis papa depuis peu, je devrais être raisonnable. ARGGGGHHH !

willykean a dit…

J'avais juré de résister, puis j'ai succombé: des chaussures San Marina. Achetées seulement lundi. Avant je me battais contre la grippe heureusement!

Merci, google ne me demande plus si je trust la blogueuse que tu es pour ID; ça me "fouttait" un peu la trouille

Belle surprise ce matin, tout est redevenu comme avant.

Nicolas a dit…

Bah moi je suis allé m'acheter du gruyère rapé et des lames de rasoir.
Même si c'était pas soldé.

Mode Tendances a dit…

Hey,

Juste pour dire : joli blog, et bons articles.

C'est très inspirant !

femme a dit…

Solde ou pas solde j'achete ce qui me plait mais comme je suis raisonnable ca va !!

Nicolas a dit…

é vien voir mon blog et lach té coms!!!!
lol!!!!!
10 coms ché moi = 30 coms ché toi!!!!
més moi dan té contact msn!!!!!
mdr!!!!
lol (zut jlé déja dis!!!!!)

Armel a dit…

J'ai pas tout lu, mais la photo est sympa !
Sinon, Paul Jean, c'est Firenze, pas Firenza...

armel a dit…

Pas Paul Jean, Pierre Jean, bien sûr...

Alizé Morand a dit…

Haha, lier la mode et la philo, quelle (bonne et originale) idée! :)
Je reviendrai très vite!
Alizé x

Anonyme a dit…

Your blog keeps getting better and better! Your older articles are not as good as newer ones you have a lot more creativity and originality now keep it up!

Anonyme a dit…

center as you group with green plants, like ferns or baby’s breath to make your display. Try eucalyptus silver dollar as a green in your display to smell fresh. Perhaps the story of cocktail dress an old wives’ will come true – that puts white wood brings good luck throughout the marriage.Bring a little sunshine into your place-and-white with yellow centers cocktail dress Martha Stewart Weddings features arrangements by New York City designer Naomi deManana interest, which combined all-yellow jonquils, ranunculus, tulips and sweet peas in cocktail dress small groups. The flowers were gathered tightly in a frosted white vase, tied with yellow ribbon width. For variation of this view, add a high interest rate as an cocktail dresses accent like a white orchid. Swap out the other color who dare to yellow to match your wedding theme.Visit the real sales. When someone dies, things do not go to friends and cocktail dresses

7d488b40-64aa-11e0-a4dc-000bcdcb2996 a dit…

robes de mariée designer

robes de mariée couture