The cure for boredom is curiosity. There is no cure for curiosity

mercredi 31 octobre 2007

virgin suicides couple

Ce qui saute aux yeux, c'est la robe virginale, plus champêtre que robe de mariée (heureusement, sinon ce serait un fashion faux pas à tous les coups ou presque).
La blonde qui se cache derrière, avec sa peau laiteuse, ne dépareille pas.
Son copain fait aussi dans la blondeur mais ne les décolore pas platine comme "sa blonde".
Je les soupçonne d'avoir la même couleur à la base.
Leur accord semble aller plus loin que la simple génétique.
Ils aiment accessoiriser : chapeau et cravate pour lui, gros bracelet doré, collier et gri-gri de sac accordés pour elle.
Leur mimétisme va jusqu'au collant, ah non, il porte un slim (que je ne trouve pas moins féminin).
Un seul accessoire différencie vraiment leur sexe ("rappelons"
qu'il a les cheveux plus longs qu'elle et les traits fins):
non pas la veste et le gilet, interchangeables (quoique le petit gilet sur lui passe moins bien que la veste sur elle), mais les chaussures.
Sans elles, on aurait pu penser aux soeurs de Kirsten Dunst.
J'avoue que l'analogie ne m'apparaît que dans la blancheur de la robe et la blondeur du couple.
Et vous, que pensez-vous de l'uniformisation du couple, du slim (ou slip, si vous voulez) pour hommes et du film qu'ils m'évoquent?
plus d'infos sur le film de Sofia Coppola :
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=3942.html

5 commentaires:

Flabbergasted a dit…

A première vue, on dirait des frères et soeurs plutôt qu'un couple : ceci est sans doute un élément de plus faisant penser au film de Sofia Coppola.

Le thème de la virginité évoqué par la robe est reprise plus subtilement dans les 3 boutons fermés de la veste du mec, configuration habituellement considérée comme une faute de goût chez les hommes (mais quand on porte des leggings en dessous, on n'est plus à ça près j'imagine ! :-).

Les jambes du garçon sont inhabituellement féminines et pas seulement à cause du pantalon, mais du fait de leur constitution même, ce qui est plus troublant. Et sa posture légèrement penchée sur elle en rajoute une couche. Rien de tel en revanche chez la fille qui conserve intacte son identité féminine, et finalement leur accord qui semble aller au-delà de la génétique (pour reprendre tes mots) trouve peut-être là sa dissymétrie, indirectement...

Comme tu le soulignes, les chaussures au contraire rendent à chacun son identité, mais avec une nuance qui en relativise la portée : alors qu'elles sont impeccables et soignées chez le garçon, caractéristique typiquement féminine, celles de la fille semblent lui provenir d'un héritage de sa grand-mère et sont plutôt quelconques, négligence que l'on pourrait qualifier de masculine.

Pour répondre à la question, le slim pas pour moi merci ! (de toute façon, l'effet ne serait pas comme ici car j'ai des jambes assez musclées^^) ; Virgin Sucide, je ne sais pas si j'y aurais spontanément pensé mais c'est bien vu ! Quant à l'uniformisation, pour ma part je me sens très attaché à la démarcation des identités masculine et féminine pour l'équilibre du couple (d'ailleurs je pense que même dans les couples homo de telles identités se distinguent...).

grenadine a dit…

flabbergasted : T'es trop fort! mon blog ne serait pas le même sans tes interventions.
Bien vu pour la veste fermée, ses jambes et sa posture qui font de lui un androgyne timide alors qu'elle a l'air d'assumer sa féminité.
J'ai voulu voir un couple, mais maintenant que tu le dis, ils pourraient bien être frère et soeur.

Alix a dit…

d'accord je comprend mieu le rapport entre nos deux blogs, avec ta version détournée

virgin suicides existe aussi version homme, c'est pas mal et ca change !

grenadine a dit…

alix : rien à voir avec ton post, donc!

yespromdresses a dit…

robes de mariée designer

robes de mariée couture