The cure for boredom is curiosity. There is no cure for curiosity

mercredi 12 mars 2008

Le jeune vintage



Je parlais hier de faire cohabiter le récent et l'ancien. Je réalise qu'Amylee de trender a interprété ma réflexion au sens de mixer les tendances récentes avec des vêtements rétro.

Bien que ce soit une méthode que j'admire : les fashionistas qui savent intégrer du vintage aux pièces contemporaines reçoivent tout mon respect mais ce n'était pas ce que je voulais dire.

Ce que j'appelle "vêtement ancien" dans ma garde-robe : ce sont ceux des saisons précédentes, ils sont donc vintage d'une certaine façon mais n'appartiennent pas à une époque passée; je les avais appelé des "auto-vintage", ceux qu'on fait vieillir soit même. Si je file cette métaphore, ma penderie sera bientôt comparée (sans comparant) à une cave à vin. On pourrait plutôt parler de "jeune vintage".

Les pièces nouvelles permettent de remixer le jeune vintage : on fait donc cohabiter le récent et l'ancien, on revisite sa penderie pour ne pas avoir à la renouveler à chaque saison. Par exemple : le bleu et les fleurs redeviennent tendance, certaines robes "anciennes" revivront leur quart d'heure de modernité.

La fille de la photo porte une combi bleu 08 qui lui permet de recycler son vieux débardeur et ses grosses chaussettes cyclamen qui se portent dans les sandales (à grosses semelles compensées, en bois, tendances aussi). On ne peut pas parler de style rétro même si elle porte quelque chose "d'ancien" et d'ailleurs ce n'est pas non plus parce qu'elle porte quelque chose d'ancien, quelque chose de bleu et quelque chose de prêté qu'elle va se marier à l'américaine.

Et vous, vous renouvelez votre garde-robe à chaque saison ou vous arrivez à faire cohabiter le récent et l'ancien?

13 commentaires:

diane a dit…

moi j'adore retrouver des choses anciennes dans ma penderie et dans celle de ma mère. c'est pourquoi je jette rarement les habits, je les mets dans une boîte et je les redécouvre quelques années plus tard. c'est ce qui s'est passé avec la JTH, pas besoin d'en acheter, ça fait faire des économies, mine de rien.
sinon, j'aime beaucoup ton concept de "jeune vintage", vraiment! :)

Miss Zen a dit…

Tu me rassures donc moi aussi je porte du vintage : cool je suis branchée ! Je jette peu finalement - je jette quand ça fait cheap et quand les coupes sont vraiment hors coup

scheharazade a dit…

Euuh... pour l'instant je n'ai pas les moyens de renouveler ma garde-robe à chaque saison ç__ç J'ai même des pièces fort anciennes, type collège (je sais, c'est la honte. lol)

chuu

bruno a dit…

je m'interroge sur le pourcentage de gens qui renouvelle leur garde robe à chaque saison.;)

frieda l'écuyere a dit…

Même si j'en avais les moyens, je n'aurais pas envie de tout renouveler à chaque saison. J'ai trop de pièces auxquelles je tiens.

Nicolas a dit…

Pour moi, le but est d'acheter des trucs hors-mode ("intemporels" dirait La Redoute). Comme ça, tu n'as pas à te demander si c'est encore portable. D'ailleurs je suis toujours embêté quand je porte quelque chose que je vois partout autour de moi.

grenadine a dit…

diane : une bonne méthode, éco-responsable, en plus!

miss zen : c'est une bonne nouvelle que le vintage soit branché, du coup!

sche(rie) : on est un peu toutes logées à cette enseigne, avec des vieilleries plus ou moins datées...

bruno : c'est aussi ce que je fais!

frieda : un bon argument!

nicolas : c'est ce que j'aurais appelé : des basiques (sans la connotation "vêtement sans personnalité").

Nicolas a dit…

Ce sont les 3 Suisses qui utilisent "basiques" !
Par exemple le sweat-capuche "Fruit of the Loom" ou la veste en Jean "Levi's".

grenadine a dit…

nicolas : ah! d'accord. ce n'était pas ma référence mais je te crois.

Amylee a dit…

Parfois, j'ai un peu de mal avec certaines fringues l'année suivante. Certaines ont tellement été portées que je fais un réel blocage. Il m'arrive souvent sur un coup de tête de bazarder pas mal de pièces et tout recommencer. Je te rassure, je ne fais pas ça souvent et je n'ai pas dans mon dressing de la haute couture.

Nicolas a dit…

Nan, j'en sais rien. Faut me croire... parfois.

grenadine a dit…

amylee : en plus d'être une early adopter, tu fais partie des total renewer!! Heureusement que tu ne te mets pas à la "haute", niveau budget!

nicolas : hein, hein, ça veut aussi dire "Faut pas me croire... parfois." C'est une ode au scepticisme que tu nous fais!

yespromdresses a dit…

robes de bal boule
robes de bal boule