The cure for boredom is curiosity. There is no cure for curiosity

jeudi 20 mars 2008

Vive le printemps et le troll du jour!



Comme chaque printemps, le retour du soleil, de la tension amoureuse et de la joie de vivre ont un impact immédiat de gaieté dans mon esprit.
Je prends les petites galères quotidiennes avec un humour surprenant, contrairement aux journées avortées de l'hiver.
J'adore les nuits d'été, déjà parce qu'elles commencent tard et parce qu'on les sait précéder des jours ensoleillés. Je parle déjà d'été, j'ai tendance à ne considérer que deux saisons : l'été et l'hiver (je précède la critique sur mon manque de mesure). C'est donc le printemps mais c'est l'été dans ma perception du monde!
Dans cette charmante ambiance d'un renouveau de bien-être, un troll aigri a surgi de sa noire torpeur pour tenter de polluer ce blog et mon humeur (ça rime malgré moi).
Étonnamment cette attaque coïncide avec des apaisements nouveaux qui me permettent d'avoir tout le recul nécessaire face aux courageux anonymes (délateurs, corbeaux, trolls : même combat...).
Quelle est la volonté de l'anonyme médisant : communiquer son malaise aux autres.
Que doit-on faire du paquet de haine que certains individus nous envoient : le retourner à l'expéditeur. Je ne souhaite pas être le destinataire de leur frustration; ils doivent rester les seules victimes de leur mauvais état d'esprit.
Le seul sentiment qu'éveille leur malveillance est la conviction qu'il vaut mieux être dans notre peau que la leur. Est-ce que ça veut dire que je ressens de la pitié? Même pas, j'avoue réserver ma compassion pour les gens qui ne souffrent pas de leur propre fait.
Si le troll attaque, c'est qu'en un sens j'ai dû le blesser. Il croit s'apaiser dans l'agressivité mais je suis convaincue qu'il n'a fait qu'augmenter son aigreur en plongeant dans la malveillance (attention aux ulcères psychosomatiques!).
Le conseil du jour pour le troll, moi et les autres : pour être heureux il faut chasser les pensées négatives qui empêchent le développement des idées apaisantes, revigorantes.
Le retour des beaux jours n'est pas la seule raison de mon retour de force, il y a aussi certains voiles qui se sont levés : j'ai fait récemment un tri dans mes relations amicales parmi lesquelles certaines étaient nuisibles (il est donc tout à fait possible que le troll soit un éconduit), ce qui a libéré du temps et de la disponibilité pour ceux que j'estime.
Je souhaiterais dissuader les personnes malveillantes de leur entêtement à provoquer une réaction de ma part (je leur accorde déjà un intérêt trop grand en parlant d'elles) : elles n'auront même pas mon mépris.

Et vous, vous sentez déjà les premiers effets du printemps? Et comment analysez-vous la démarche d'un troll?

17 commentaires:

Scheharazade a dit…

Bof, jalousie et ennui peut-être ?? Les éliminer et ne plus s'en soucier ...
Mais qui peut envoyer des trolls à une personne aussi charmante et pétillante que toi ??^^

grenadine a dit…

sche(rie) : c'est au moins sûr que le désoeuvrement a quelque chose à voir avec la démarche du troll. Il a du temps à perdre et ne sait pas l'utiliser à construire, il consacre donc son énergie à la destruction!
Merci de ton soutien, je te trouve humaine dans toute la douceur du terme.

fanette a dit…

Je pense que le troll a besoin d'imposer son idée, alors il agresse.

Nicolas a dit…

"Le mal que vous pensez de moi n'est rien comparé au mal que je penserais de vous... si je pensais à vous" (Jules Renard).
Tu passeras moins de temps à virer le message du troll qu'il ne lui en aura fallu pour l'écrire : voilà une consolation.

grenadine a dit…

fanette : ils pourraient argumenter s'ils souhaitaient convaincre; comme tu dis ils veulents imposer leur jugement, ils assènent leur condamnation biaisée.

nicolas : Ta citation pourrait servir de synthèse et ta remarque sur le temps perdu : je me suis fais la même.

willykean a dit…

En un an, je suis à ma deuxième visite de troll.
La première fois, j'ai répondu avec philosophie. La seconde fois, je n'ai rien répondu du tout.

Le faire serait lui accorder beaucoup d'importance.

Mais quoi qu'on fasse, il y en aura toujours.

Alors autant les ignorer: la quarantaine leur va bien.

diane a dit…

je n'ai jamais compris la démarche du troll qu'il soit anonyme ou même en face de toi. je ne comprend pas l'énergie qu'il dépense à critiquer. je ne comprend pas comment on peut être blessé par des propos généraux... bref je crois que le troll pense que le monde tourne autour de lui.
mais comme son nom l'indique, il reste un personnage mythologique, je ne le vois pas, je ne l'entend pas!

Pierre-Jean a dit…

Je ne suis pas un troll ni un corbeau et pourtant je suis blacktie man.

Rires, alors pour répondre à ta question, le principe de blacktie est super simple et tu me ferais le plus grand plaisir si tu décidais d'y pariciper.

Faire un autoportrait (se prendre soi même en photo, je précise dsl, de nombreuses personnes ont du mal avec la notion d'autoportrait), dans une tenue s'approchant le maximum de l'ensemble chemise blanche et cravate noire, après la mise en scène est libre.
Pour ce qui est de la photo en noir et blanc, je m'en occupe.

Dernière précision, pensez à m'envoyer le fichier source (la photo originale) de l'appareil photo dans le cas imaginaire ou je devrais faire un jour une expo et ou un livre de ce projet.

Ps : et pourquoi pas se faire prendre en photo? Bonne question, les portraits, ce sera la deuxième partie de mon projet, un jour.

@ +++

Ps : ouuuuhhhhh qu'ils sont vilains les trolls.

modelshop a dit…

Courage ! je suis trollée par un type qui me pourrit de mails et de sms depuis plusieurs années. j'avoue que je ne sais pas quoi faire pour m'en débarrasser. j'ai essayé la gentillesse, la menace, l'insulte... et je n'en vois pas l'issue. Si, suite à ton billet, quelqu'un pouvait m'éclairer sur la motivation et la meilleure façon de se débarrasser de ces étranges créatures, ce serait une riche avancée !

Tietie007 a dit…

Bon week-end, Grenadine, et que la zenitude soit avec toi.

Ithaa a dit…

Le troll a besoin d'exister a travers les autres.
et puis il y a l'ennui, la jalousie et sa vie plate.

Miss Zen a dit…

Moi je dirais qu'il faut zapper le sale troll - paf delete- mais parfois la colere monte trop vite au cerveau alors....mais en regle géneral mieux vaut l'ignorer car toute réaction pourrait exciter son vain cerveau...
Quant au printemps je ne suis pas encore into it : quand je le sentirai, j'irai acheter des fleurs, je sortirai mes fringues d'été et j'échangerai mon parfum

Nicolas a dit…

@ Modelshop : Réfléchis pas : vire tout de suite (ne jamais plus lui répondre). Relis la citation de Jules renard. Méprise ton troll, sa lassitude aura raison de sa frustration (qu'il ira porter ailleurs). On fait comme ça ?

@ Grenadine : Continue.

modelshop a dit…

@ nicolas : c'est bien comme ça que je fais. Mais je desespère de le voir se lasser un jour : malgré mon indifférence, ça fait 3 ans que ça dure ! c'est d'ailleurs pour ça que quand j'ai lu le billet de Grenadine, je me suis sentie solidaire : tiens bon Grenadine !

grenadine a dit…

willykean : c'est ma 3ème attaque de troll, rien d'alarmant en proportion de la fréquentation.
Comme toi je pense que la méthode la plus efficace c'est d'effacer et de passer à autre chose.

diane : J'ai aussi bien du mal à comprendre les motivations du troll, ne m'apparaît que la stérilité de ses actes. Tu as raison de les ignorer, pas de temps à perdre.

pierre-jean : j'ai bien pris note. A voir si je participe mais je vais relayer l'info.

modelshop : comme disait Diane, il faut les ignorer. On efface et on oublie. La motivation du troll c'est de provoquer un malaise, s'il n'obtient aucune réaction il reste seul dans ses mauvaises intentions.

tietie : merci de tes encouragements ! May the force be with you, too.

ithaa : c'est exactement ça; un peu comme un parasite qui au lieu de sucer le sang voudrait absorber notre bonne humeur.

miss zen : zapper le troll, c'est ça la solution. Que ce soit sur le blog, dans la vie, dans nos pensées. Je suis étonnée que le troll n'est pas répliqué, utilisant sa lâcheté et l'ombre de l'anonymat comme il l'a fait la 1ère fois.
Beau programme de printemps!

nicolas : ton conseil sera efficace à modelshop j'espère, il faut croire que cette méthode a fait ses preuves.

modelshop : 3 ans c'est long! Je te conseille de faire un post où tu analyses les émotions qu'il a essayé de te transmettre et où tu lui renvoies son petit paquet de haine. Ca a été pas mal libérateur pour moi de le faire et en voyant les messages en masse qui lui renvoient le mépris qu'il inspire, le troll pourrait se rappeler qu'en tant qu'humain il a autre chose à faire de sa vie...

fanette a dit…

Un troll depuis trois ans??? Dingue !!!! Il est amoureux, il te connaît !!!

yespromdresses a dit…

robes de demoiselle dhonneur
robes de demoiselle dhonneur