The cure for boredom is curiosity. There is no cure for curiosity

lundi 18 février 2008

à propos de Flab et nouveau tag


Vous aviez remarqué que mon Very Important Lecteur Flab (-bergasted), au même titre que les deux blogueuses diane et lesbabilsdececile, et proclamé co-auteur pour sa pertinence et sa régularité dans les commentaires, ne s'exprimait plus depuis l'altercation des posts CCC2 : Col Claudine Camaïeu 2 et Variation sur la JTH CDC du jour AC/DC .
Je lui ai fait savoir par email que l'événement ne valait pas une rupture de notre collaboration, il m'a répondu qu'il se laissait le temps de la réflexion avant de revenir.
Il a été blessé de mon peu de soutien, mais sans l'intervention de Nininette, une explication était de toute façon nécessaire entre nous puisque notre cyber-relation ne pouvait tourner autour de sous-entendus (qui n'en étaient pas, je suppose que c'est de là que vient la vexation de Flab).
J'ai évoqué le thème du malentendu, mais cerner sa définition et l'éviter sont deux choses différentes.
A propos des thèmes philosophiques que j'aborde sur ce blog, quand la thématique mode s'y prête, je remarque qu'ils appellent peu de commentaires de votre part. Flab (qui a beau ne plus commenter mais souhaite y aller de son conseil officieux) reproche à ces posts de plomber l'ambiance : " La sensation de découverte et de partage y laisse place à une ambiance un peu scolaire". Je suis désolée que ces thèmes semblent pédants mais partager ces notions (synthétisées à leur plus haute efficacité) est complètement en phase avec une "sensation de découverte et de partage". Je partage ce que je connais et ce que je découvre, c'est l'objet de ce blog.
J'espère qu'ils ne rebutent pas tout le monde autant que Flab le sous-entend, même si certains de vos mails ou de vos commentaires ironisent sur la sensation de passer le bac. Ce n'est absolument pas le but de ce blog, à moi de trouver un compromis avec tout ce qui m'intéresse (de la plus profonde des pensées à la plus légère des impressions).
Dans l'idéal, ce blog ce serait 39% de mode, 39% d'humour, 22% de sciences humaines (ça vous va, comme ça?), pour que ce blog corresponde à vos envies, vous pouvez faire vos suggestions, les commentaires servent à ça et vous n'êtes pour l'instant que 2,5% à l'utiliser...
Diane, je n'avais le droit qu'à 6 personnes pour mon dernier tag et tu étais la 7ème sur ma liste, j'avais donc dit que tu aurais ton propre challenge : ta mission, si tu l'acceptes est de décrire un samedi idéal, heure par heure, du réveil au coucher.
Je tague toute blogueuse qui lit ce post (oui, même si on arrête de lire tout de suite, c'est trop tard, on est déjà taguée) : même mission que pour diane.
Voici les régles du jeu:
1 : Mettre le lien de la personne qui nous a tagué
2 : Mettre le règlement du tag sur le blog
3 : décrire un samedi idéal, heure par heure, du réveil au coucher.
4 : Taguer 6 personnes en indiquant les liens de leurs blogs
5 : Avertir directement les personnes taguées sur leurs blogs
diane, disons que tu es la première concernée par ce tag, il faudra que tu invites 6 blogueuses, il t'inspire ou pas ce tag? Ce serait sociologiquement intéressant de voir si je serai taguée à mon tour sur ce tag...
Et vous, pourriez -vous décrire un samedi idéal, heure par heure, du réveil au coucher. (en lisant les propositions des autres, vous devriez être inspirés pour le printemps!)

24 commentaires:

nininette a dit…

pardon pour tout ça... je ne voulais pas ça; moi je trouve ton blog super, ... en toute honnêteté il ya un côté un peu prof. Et alors ? Tu as une écriture agréable et en plus tu tiens le rythme journalier. Il y a une certaine distorsion entre le monde "frivole" de la mode et les SH avec l'odeur de craie, de livre et la vieille dame de la bibliothèque ... c'est ultra idées reçus je sais!!!

grenadine a dit…

nininette : cette impression tu la partages avec d'autres. Je ne veux surtout pas être pédante, je cherche à partager un peu de toutes mes découvertes et je limite les sciences humaines à leur rapport à la mode ce qui rend les thèmes plus digestes, il me semble.
Je vais être plus vigilante pour que la lecture redevienne distrayante.

grenadine a dit…

nininette : ne soit pas désolée, flab s'en remettra.
Moi je m'en suis remise et je pense que les choses devraient rentrer dans l'ordre puisque rien de grave ne s'est passé entre nous (j'ai juste pris ton parti plutôt que le sien).
D'après son mail, il devrait revenir puisqu'on ne lui demande pas plus d'explication : ce n'était pas des sous-entendus salaces.

Lilie a dit…

Ma petite grenadine!!! Moi j'adore ton blog comme ça, tel quel avec ses questions philosophiques, avec ses reflexions profondes...je kiffe. sauf que parfois je te lis entre un bib' et un exo de math, du coup, j'ai pas le temps de me pencher sur le problème tu vois?!

Bon, et moi je le prends le tag! Ca m'inspire beaucoup ;)

grenadine a dit…

lilie : ton message arrive à un moment de remise en question et est donc très réconfortant.
Je comprends la critique de nininette et flab, qui s'accordent cette fois, il faut que je fasse passer la philosophie de façon plus légère encore. Le message passe mieux avec humour, ça augmente la difficulté mais je relève le challenge.
Comme toi qui relève une nouvelle fois un défi-tag, de ma part!

Miss Zen a dit…

J'ai pas bien suivi cette affaire. Et je suis encore un peu endormie, en ce moment c'est mon etat permanent....Bon j'aime bien ton blog, je viens 2 ou 3 fois par semaine et j'aime bien Flab aussi pour la pertinence de ses commentaires, rigolos, parfois un peu piquant mais jamais plat. Bon voila ma reponse de Normande qui manque de tension

Ithaa a dit…

Je pense déja axmon samedi idéal!
je prends le tag mais là, je file bosser!

diane a dit…

ok le challenge est relevé, cependant ce sera publié jeudi, car mercredi est un événement chez les hiboux et aujourd'hui j'avais prévu autre chose...
ton blog, je l'aime aussi tel qu'il est et je ne sens pas du tout l'odeur de craie, au contraire je le trouve très pertinent et nécessaire face à une certaine frivolité de la mode, je trouve que c'est important de rappeler que la mode est un mode d'expression, une création sur la quelle il est tout à fait justifié de réfléchir!

fanette a dit…

Je me permets d'intervenir bien que je laisse peu de commentaires. je ne sens aucune odeur de craie dans ton blog, pas du tout. Je trouvais la mention blog et sciences humaines un peu déconcertante, mais je m'étais dit que tu devais les étudier, et observer la mode sous cet angle, qui, à part l'aspect artistique (j'ai une copine qui a étudié la mode sous la houlette de deux archéologues auteurs d'une théorie très intéressante dont le nom m'échappe totalement, les fringues sont décomposés en une part technique, l'abri, et une part pour la "persona" sociale, l'habit, tu connais peut-être, elle m'en parlait des heures à l'époque mais j'ai, hm, oublié, honte sur moi, alors que c'était très intéressant), est le seul sous laquelle on puisse les envisager. Mais l'aspect science humaines est ultra léger, pas de souci, tu es juste très méticuleuse et analytique dans tes descriptions, mais ça j'aime bien car je n'achète que comme ça, je n'ai presque jamais de coup de foudre sur les fringues, pour lesquelles la fonction abri prime largement chez moi. Je lis très peu les comm' et je n'ai rien compris au problème. En tout cas, ton blog est sympa tel qu'il est. Ton souci semble venir de ce qu'il n'est pas comme les autres, mais heureusement, l'intérêt c'est la variété, non? Continue. Je devrais peut-être te laisser plus de comm', et le seul truc c'est que tes articles sont tels que l'on en reste là, je ne sais pas quoi dire. Ce qui est idiot, assurément, je ferais un effort pour dire un truc. Tu comprends, tes articles sont complets, et les questions me laissent perplexes. (ce n'est pas une critique!!!) Bon, alors maintenant j'essaierai de répondre. je dois bien ça à un blog sympa.

Anonyme a dit…

Bonjour,
Je me permets un commentaire. J'ai découvert ce blog il y a peu et je serais extrêmement déçue si le ton changeait pour se conformer à la norme des blogs mode, qui par ailleurs remplissent parfaitement leur fonction, mais se démultiplient à l'infini...
Personnellement je trouve ce blog intelligent et bien écrit. Les lectures intelligentes n'étant pas si fréquentes, je tiens à militer en faveur du maintien de la ligne éditoriale. Les billets qui abordent la mode au premier degré remplissent le net, à quoi bon en adjoindre d'autres? Alors qu'il est délicieux d'investir ces sujets sous l'angle de la rhétorique ou de la philosophie, disciplines qui ont tout à voir avec les questions de société dont la mode fait partie. Je trouve pour ma part l'alchimie entre la distraction et la réflexion parfaitement réussie.
Bref, laissez à cet espace son identité, n'en faîtes pas une énième variation, même mieux écrite, de ce que nous pouvons lire dans les dizaines d'endroits dédiés à ces sujets.

Anne

CECILE a dit…

Ne change rien à ton blog ! C'est ce mélange de mode, de réflexions philosophiques et de prises de tête qui fait que ton blog est unique et fort appréciable ;)

CECILE a dit…

Au fait, c'est en 1971 qu'il y a eu le plus de Cécile ;)

grenadine a dit…

miss zen : pour comprendre l'altercation il faut lire les commentaires des posts dont je donne les liens dans cet article.
j'aimais bien Flab aussi pour la pertinence de ses commentaires mais il n'a pas apprécié le droit de réponse qui s'est exercé contre lui.

ithaa : je serais contente que ce tag fasse une belle tournée dans la blogo.

diane : OK, je verrais ça jeudi, donc. J'adhère totalement au 2ème paragraphe de ton com!

fanette : quand tu commentes c'est encore plus poussé que le post lui-même. Quand je pense que d'autres lecteurs s'épargnent des com de cette qualité, je me dis qu'il va falloir que je fasse comprendre que ce retour est nécessaire!

Anne(onyme): tu avais remarqué le jeu de mots avec ton prénom?
J'ai dit 39% d'humour daans le blog donc je ne filtre plus mes vannes!
Merci de me conforter dans ma particularité : les remises en question sont utiles mais je ne compte ps me formater : ne t'inquiète pas.
Merci beaucoup pour ton soutien, j'avais besoin aussi de ce type d'écho!

cécile : venu de toi, le compliment me touche.
merci pour l'info, j'en parlerai à ma soeur.

nininette a dit…

eh mais non, je ne voulais pas dire que le blog sentait la craie mais qu'il était loin de la caricature (que tu contredis)d'une prof de lettre vieillote. Ma prof de lettre était également prof de grec et s'était une vieille fille au gilets crochetés par sa grand mère et aux lunettes toutes ringardes... Tout l'inverse de toi. Ne change rien.

Anonyme a dit…

De l'art de donner une identité à l'anonymat ;-)

A bientôt

Anne

grenadine a dit…

nininette : Je n'ai pas pris ton commentaire comme une critique. Après tout, je suis prof, ce n'est pas une insulte pour moi.
je compte sur des personnes comme toi pour que mon blog ne devienne pas rebuatnt pour les non-spécialitses. je souhaite qu'il soit divertissant et continue de s'adresser à tous.
Je remarque que nous nous sommes senties plus désolées que Flab de la situation qu'il a lui même installé...

grenadine a dit…

anne : est-ce que ton jeu de mots Anne Onyme, était voulu?

frieda l'écuyère a dit…

Ton blog est unique, avec un univers très personnel, et c'est ce que j'apprécie, même si parfois je ne commente pas.

grenadine a dit…

frieda : merci de ton soutien, c'est parfois utile d'entendre qu'on convient comme on est, même si les critiques permettent de se renouveler.

Anne-onyme a dit…

Grenadine : oui mais normalement c'est un private joke purement réflexif (ben oui je m'auto-fais rire) qui remonte à loin... à l'époque où je jouais aux mots tordus... Je crois que je vais le conserver comme pseudo officiel ;-)

grenadine a dit…

et moi qui croyais que tu t'appelais vraiment Anne (remarque je n'exclus pas cette possibilité : une vraie autodérisiion à partir de ton prénom).

Anne-onyme a dit…

Je m'appelle vraiment Anne...

grenadine a dit…

grenadine : bravo pour l'auto-dérision alors!

7d488b40-64aa-11e0-a4dc-000bcdcb2996 a dit…

robe de soirée
robe de soirée