The cure for boredom is curiosity. There is no cure for curiosity

samedi 5 janvier 2008

Arty show



Outre le contexte arty (portrait au mur, mur en brique et dalle de béton au sol), cette photo retient mon attention grâce au jean de la demoiselle et ce cumul de deux tendances qu'il représente, le flare (pour lequel je dois confesser une certaine obsession) et la taille haute.

La coolitude se dégageant de son jean flare semble l'avoir autorisée à une forme de lâchage SM-style en haut : soutien gorge léopard rose apparent sous top non seulement résille donc transparent mais en plus échancré jusqu'au nombril.

Les manches du gilet sont sages, le sautoir essaye de couvrir cette gorge un peu trop découverte : une sorte de double décolleté, au-dessus et en dessous du bikini. Le rouge des cheveux est rappelé par la bouche, les chaussures et le pendentif.

Tout en observant avec le plus de neutralité possible cette proposition, cette tenue donne à penser sur le contraste, et pose la question du too much. Qui a dit que le mauvais goût était La tendance 2008? Non, elle a compté sur l'atténuation qui résulte de l'association des contraires.

Elle n'a pas fait l'erreur de la tenue premier degré vulgaire, puisque ce n'est quand même pas un total look professionnelle du sexe. Mais, est-ce que l'information du haut est vraiment compensée par l'information contradictoire du bas?

Et vous, cette tenue vous interpelle pour la perfection du pantalon, à moins qu'il ne soit une aberration pour vous, et le haut, vous oseriez, ou pas; vous le qualifieriez de sexy, vulgaire ou kitschouille?

6 commentaires:

Charlotte a dit…

Quand j'ai vu la photo, j'ai été dabord interpellée par l'originalité du pantalon et je me suis rendue compte que le reste était un peu vulgaire en regardant mieux. Comme quoi l'atténuation par les contrastes, comme tu dis, dois plutôt bien fonctionner. Sinon personnelement je ne porterai pas quelquechose d'aussi dénudé pour sortir (à part en été à la plage ^^) c'est pas mon genre et j'aime pas trop les imprimés léopard :) .

Eugénie Bling-Bling a dit…

Comme Charlotte, j'ai été surtout attirée par le pantalon. Puis par le bigoudi sur la tête de la jeune fille. De ce fait, le haut me choque moins car son association avec les autres éléments appelle une lecture au second degré.

Ah si, en plissant les yeux, je vois dans son décoleté la tête d'un alien!

Trèves de plaisanteries, j'adore ces décodages visuels!

grenadine a dit…

charlotte : on a eu la même analyse de l'ensemble : le jean l'emporte et évite de rester sur le bikini, un peu vulgaire à mon goût aussi...

eugénie : maintenant que tu me le fais remarquer, je vois très bien la tête d'alien! ah,ah! J'adore!

aurélia a dit…

Ta façon d'écrire est pleine de finesse...

grenadine a dit…

aurélia : ça me touche beaucoup.

7d488b40-64aa-11e0-a4dc-000bcdcb2996 a dit…

robes de soirée
robes de soirée