The cure for boredom is curiosity. There is no cure for curiosity

vendredi 11 janvier 2008

encore des chaussures?











J'avais coché la case chaussures hier, vous êtes témoin. Et bien, ce n'est pas que j'en cherchais d'autres mais quand on tombe nez à nez avec une paire fantasme à un prix accessible, on accepte même d'acheter de la nouvelle collection.
Souvenez-vous d'un de mes premiers posts (le 3ème en fait) : si j'arrivais à marcher avec des talons... , allez y faire un tour et vous verrez que la paire que j'ai achetée est son sosie cheap (comme le terme zarante, qui veut dire coupe couture mais cheap).
Rien à voir, mais autant d'actualité, aujourd'hui j'ai aussi vécu une anecdote glamour. Je mangeais, comme ça m'arrive aussi en temps de soldes, quand je sens qu'il faut que je cesse de mâcher si je ne veux pas avoir l'impression de manger mes propres dents. Comme je sais qu'il n'y a pas d'os dans le riz basmati, je m'inquiète d'être en train de vivre une dégénérescence fulgurante. Depuis la généralisation des plombages blancs, très bonne trouvaille qui nous donne l'illusion d'avoir des dents d'origine, quand on perd un plombage, on croit perdre un bout de dent. Je tâte avec ma langue et le trou paraît forcément trop : profond, flippant voire alertant. Quand j'ai un problème de dents, je me rappelle que je vais mourir.
En parlant de mort (aujourd'hui j'aborde les thèmes sympathiques, ceux que je vous conseille pour relancer l'ambiance de vos fins de soirées), je fais partie des quelques mystique-style qui s'imaginent avoir l'intuition des conditions de leur propre mort. J'ai cette conviction (empreinte de doute : oui, notre cerveau est séparé en deux hémisphères, le droit est artiste et émotif et le gauche est froid et rationnel, pour schématiser. Ces deux lobes sont rarement en accord et nous suggèrent des idées contraires) que je mourrais dans un accident de voiture ou renversée par une voiture (cette option me plaît moyen vu qu'on résume souvent cet accident mortel par un "elle s'est fait écraser", comme un chat, ne laissant derrière elle qu'une flaque de sang, version cartoon).
J'ai toujours eu peur de traverser les grands boulevards et en voiture, j'ai rarement une pleine confiance dans le conducteur (je n'ai pas le permis, je limite donc les risques). Vous connaissez l'énigme sans fin "c'est la poule qui fait l'oeuf ou l'oeuf qui fait la poule?", est-ce que j'ai peur des voitures parce que j'ai cette intuition, ou l'intuition est née de ma peur.
Selon mon mode de vie actuel, je pourrais mourir à vélo, renversée par une voiture, mais je préfère l'option accident bref et sans douleur et j'imagine que je serai à l'intérieur d'une voiture.
La plupart du temps, quand je suis en voiture, c'est que je vais à la plage. Je me disais donc, avec résignation, surtout que ça arrive le plus tard possible et si possible sur le chemin du retour, tant qu'à faire!
Question : Mais pourquoi pense-t-elle à tout ça (question rhétorique : elle n'appelle aucune réponse, puisque moi-même je n'y réponds pas. Parce que ça me rassure : rien de plus flippant que l'inconnu. Avec ma théorie peut-être que je me libère de l'angoisse de toutes les formes de morts plus cruelles).
Les photos 3 et 4 vous montrent que pour 30e (non soldé), on peut s'offrir de l'éternel chic vernis et à talons, sans culpabiliser de ne les porter que les 36 du mois.
Photos 1 et 2 ce sont les low boots André d'hier (non, flab, j'avais dit "avec des talons larges", elles n'étaient pas sur la photo d'hier. Je mise sur les gros talons carrés, pour ne pas avoir à gérer l'équilibre, en plus de toutes les difficultés que j'éprouve déjà à marcher avec).
Vous en pensez quoi des low boots (frieda : c'est vrai que 129e, c'est beaucoup pour André, par contre elles valent bien 60e pour la qualité, non), vous n'aimez peut-être pas le concept de la bottine tronquée (j'avoue qu'avant de voir celles-ci je n'aimais pas trop l'idée de porter une moitié de mi- botte)? Et les escarpins, ça ne vous fait pas halluciner qu'ils soient deux fois moins chers que les low boots, sans réduction pourtant et QUIZZ : d'où viennent-ils? Si vous voulez vous pouvez aussi chercher l'explication de la relation qu'on fait entre les problèmes de dents et la mort (on dit que rêver de perdre des dents c'est l'intuition d'une mort dans notre entourage : mais ça, c'est vraiment trop mystique-style pour moi!).

23 commentaires:

Flab a dit…

Les deux paires sont plutôt en opposition de style : un peu bohème pour la première, assez chic pour la seconde. Le seul point commun semble le talon haut.
Et pour toi le talon haut, c'est vraiment haut ! J'aurais cru à cause des déconvenues passées que tu aurais opté pour du mi-haut, assez large, mais non c'est vraiment des chaussures à talons sans concession. Certes pas aiguilles, mais malgré tout ce qu'on peut entendre je t'avoue que je n'ai jamais trouvé les talons aiguilles très esthétiques ou très sexy !
La première paire serait sans doute approprié avec un flare, tandis que la seconde irait avec tout ce qui est un peu habillé.
Maintenant le principal c'est comment tu te sentiras dedans et ça tu ne t'en rendras compte qu'avec le temps...

grenadine400@yahoo.fr a dit…

flab : je pense que tu n'avais pas le texte, tu as donc commenté sur la base des 4 photos.
Ah bon, les low boots sont bohèmes (tu as raison elles sont parfaites avec un flare)? Pour les escarpins, oui c'est un peu plus chic que mon style au jour le jour, mais avec une robe noire et des collants, je les trouve indémodables.
Je ne désespère pas d'être à l'aise avec ce type de talons, d'ailleurs je trouve que ça s'améliore, c'est une question de pratique.

CECILE a dit…

Non, non et non ! Je n'arrive pas à me faire à ce "concept de la bottine tronquée" comme tu dis ! Je ne peux pas c'est comme ça, par contre je valide les escarpins et vu le prix tu as bien fait. Pourquoi s'en priver ?

Sinon, quelle étrange intuition qui je pense est née de ta peur... Mais le jour, où ton intuition te donne les numéros du loto, méfis-toi en traversant ;)

Flab a dit…

Effectivement j'avais pas le texte ds mon 1er comm.
C'est assez gore ce que tu écris cette fois ! Pourquoi appelles-tu ça une anecdote "glamour" ? J'avais déjà entendu que rêver de perdre ces dents avait une symbolique, mais je ne sais plus très bien quoi. Le bon côté de la chose, c'est que craindre sa propre mort est quand même plus sain que de la souhaiter...
La même chose (perdre un plombage blanc) m'est arrivée il y a pas très longtemps en mangeant des biscuits salés : eh bien c'est vraiment pas un drame ! :-)

Scheharazade a dit…

Bonjour^^

Folie chaussures quand tu nous tient ...

Je n'ose jamais prendre l'intérieur des boutiques en photos ... lol

mille & un chu

grenadine a dit…

cécile : tu valides une paire sur deux, c'est déjà ça!
Pas mal ta réflexion : "Mais le jour, où ton intuition te donne les numéros du loto, méfis-toi en traversant", ah ah!

flab : j'assume mes ancedote gores, et glamour c'était typiquement ironique... j'ai un peu hésité mais j'avais envie d'évoquer ce lien entre les dents et la symbolique de la mort (chacun ses moments où on se rappelle qu'on est mortel, c'est pas inutile). Perdre un plombage, je t'accorde que "c'est vraiment pas un drame", désolée si ça sonne comme ma pire expérience, ce n'est pas le cas!

sche(rie): la photo a été prise chez moi, qu'est ce qui te fait croire qu'elle a été prise dans un magasin?
Alors, tu auras le temps de faire les soldes quand?

Cybèle a dit…

je sèche sur la provenance de l'escarpin... par contre 'ai à l'heure actuelle des talons aiguilles vernis noirs aux pieds, comme tu pourras le constater ce soir... les voix du hasard! sinon pour ce qui est des dents je te transmet l'extrait d'un article honteusement copier sur le site de l'université lyon 1 et paru dans le magazine sciences et avenir :
"Rêver de pendre ses dents a toujours été considéré comme un présage de mort. Il est vrai que pour nos ancêtres, la perte des dents accompagnait effectivement la vieillesse; rien d'étonnant à ce que cette expérience archaïque intègre l'imaginaire collectif. Mais les dents peuvent aussi exprimer un retour à l´enfance, période où elles tombent également. En psychanalyse, l'évocation de cet événement, un des premiers traumatismes de l'existence, fait parfois resurgir de nombreux souvenirs[...]"

Cily a dit…

J'adore la forme de la première paire mais moi j'en veux avec des lactes. Idéalement des CHLOE mais vu le prix c'est jsute un rêve!

Grace's a dit…

Moi aussi je suis raide dingue de chaussures!!^^ En tout cas, très belles paires, chapeau!!!!^^ Bizous et bon week end ma belle!

modeandco a dit…

ohh mais d'où viennent ces agnifiques derbies?

grenadine400@yahoo.fr a dit…

cybèle : maintenant tu sais : étam, donc.Non seulement toi mais ta coloc aussi, on a toutes des escarpins noirs vernis : un must have on a le droit de dire.
Merci pour l'article : la relation des dents à la mort est dans l'inconscient collectif.

cily : avec lacets c'est des richelieu, c'est la chaussure hype par excellence en ce moment. Et j'adhère à ta réflexion : "idéalement des CHLOE mais vu le prix c'est juste un rêve!".

grace : contente qu'elles te plaisent! A toi aussi un bon week end!

modeandco : De André, tu n'as pas lu le post mamzelle!

Ithaa a dit…

Les derbies so chic, so perfect!

grenadine a dit…

ithaa : les derbies sont issue de la mode masculin/féminin (à l'origine des chaussures d'hommes) c'est comme les richelieu, mais sans talon, ici c'est des low boots. Avec tous ces modèles je comprends qu'on se perde, elles se ressemblent...

Mimnor a dit…

Ouh les low boots André !!! Nan mais ils ont quoi cette année à nous faire des jolis trucs ! Joli choix en tout cas : j'ai souvent du mal à en trouver qui me plaisent, avec cette paire je suis comblée !

grenadine400@yahoo.fr a dit…

mimnor : plus joli que d'habitude mais plus cher aussi, contente qu'elles te plaisent : au point de les acheter?

elise sans blog fixe a dit…

je rèèèèève de richelieu :'( mais il n'y en a pas UNE paire dans toute ma ville... soldée ou non! la loose non???

pour les low boots j'ai deja craqué pour des jonaak noires a talon (que mon mètre 77 a du mal a assumer) et des plates grises que je trouve un peu trop massives... ca nécessite peut etre de nouveaux achat ;)

Anonyme a dit…

3 suisses les escarpins je les ais acheté également, j'avais pris les deux couleurs, puis finalement n'ai gardé que les noires. Et franchement j'aime beaucoup le côté couture amené par le talons

grenadine a dit…

élise : non? tu ne les trouves nulle part... frustration modesque!

anonyme (est-ce que c'est encore Elise ou non?) : j'aimerais bien voir ça en photo.

Flab a dit…

La nuit dernière je me suis réveillé en sursaut d'un horrible cauchemar vers 4h00 du matin : dans une habitation troglodytique, devant un miroir jaunâtre surplombant un lavabo sale, mes dents s'arrachaient une par une de ma mâchoire alors que j'essayais en vain de les remettre en place, jusqu'à ce que ce que ma bouche en soit totalement vidée...

Repensant à ce billet et ne retrouvant pas tout de suite le sommeil, je suis venu voir par ici, histoire de découvrir ton nouveau post ; je voulais commenter à ce moment mais je n'ai pas pu, encore trop sous le choc.

Ce soir je vais essayer de rêver un peu mieux ! :-)

grenadine a dit…

flab : l'angoisse!

Flab a dit…

Je disais que j'allais essayer de rêver un peu mieux : eh bien j'ai fait pire !! Voici comment : je me suis replongé bien malgré moi à l'époque où je passais les concours des grandes écoles. J'étais avec au moins 100 personnes dans une salle-hangar éclairée par des néons froids et je planchais sur une épreuve entouré d'un silence d'enterrement, quand soudain je m'aperçois que j'ai oublié de traiter la moitié des questions, annihilant d'un seul coup tous mes espoirs de réussite... !! C'était vraiment angoissant, pire que les dents encore... J'en suis encore traumatisé ! :-)

grenadine a dit…

flab : tu t'en ai remis j'imagine...

7d488b40-64aa-11e0-a4dc-000bcdcb2996 a dit…

Robe de marée
Robes de soirées