The cure for boredom is curiosity. There is no cure for curiosity

samedi 12 janvier 2008

les soldes ou l'épargne



Bon, la thématique des soldes est toujours d'actualité mais on n'est pas obligé d'en parler tous les jours même si les magasins ne désemplissent pas et restent ouverts même le dimanche.

J'ai décidé d'évoquer l'option contraire du claquage de salaire dans la fripe dégriffée et autres tissus hyper-designés exceptionnellement promotionnés. Saviez-vous que certaines personnes réussissent à sauver une partie de leur revenu des griffes de la consommation quotidienne (loyer, nourriture, vêtements, culture, loisirs) au profit d'un investissement sur l'avenir. Je veux parler par exemple d'un plan épargne logement, surtout pour ceux qui projettent de fonder une petite famille (à l'évidence, je risque d'être une maman locataire, au moins pendant un temps puisque j'ai débuté, débloqué et dépensé le mien pendant mon doctorat).

J'ai donc maintenant des fantasmes d'adultes liés à l'acquisition d'un nid douillet. Je pourrais rêver d'une maison écolo avec un jardin sur le toit, qui se chaufferait grâce aux énergies renouvelables et faite de matériaux non-polluants et par la même occasion non-toxique pour l'homme (merci la paranoïa déclenchée par l'amiante et le plomb). Mais cette maison ne peut pas être dans le centre de Montpellier et je suis stricte sur le périmètre où doit se trouver mon nid. J'aime l'Ecusson (nom du quartier du centre ville), je me résous donc à vivre en appart (même s'il y a quelques rares maisons, je souhaite que mon rêve demeure accessible).

En théorie, ma projection n'a de limites que mon imagination mais elle doit être réaliste pour être réalisée. Reste à savoir combien de temps je souhaite attendre pour l'avoir : plus le rêve sera ambitieux plus il sera long à réaliser, et oui, il faut le temps d'économiser (je mets de côté l'option gain au loto, la chance peut accélérer le processus!).

Donc, dans l'idéal j'aurais un jardin sur le toit d'un immeuble, un duplex, ambiance loft ou, version plus rapide, un F4 en dernier étage avec un balcon assez grand pour y manger (oh là là, mes rêves sont tellement empreints d'esprit pratique que je prends 10 ans, d'un coup là). J'ai aussi des projets qui ne coûtent pas d'argent : société de consommation quand tu nous lâches...

Et vous, vous donnez bien la priorité à un domaine de consommation, lequel : la qualité de vie au quotidien ou l'investissement sur l'avenir?

9 commentaires:

Tietie007 a dit…

Je sens que ta carte bleue a du chauffer !
Bon dimanche Grenadine !
http://tietie007.over-blog.com

Flabbergasted a dit…

Typique réflexion pour commencer un dimanche que de penser un peu à l'avenir !
Entre la qualité de vie au quotidien et l'investissement sur l'avenir, l'idéal à mon avis est de ne pas choisir mais d'opter pour les deux dans des proportions équilibrées.
Il faut savoir que le plan d'épargne logement a aujourd'hui un taux de rémunération très faible et que son avantage est surtout le crédit qu'il permet de prendre au moment de l'achat : bien se renseigner avant d'en rouvrir un.
Je te donne raison à 100% pour le périmètre de l'Ecusson : je pense qu'on vit vraiment mieux dans les centre-villes et même d'un point de vue écolo, vu que les déplacements en voiture sont réduits, il n'est pas évident qu'une maison moderne à l'extérieur soit au global une solution plus "verte".
Maintenant pour réaliser ses rêves, il ne reste plus qu'à travailler dur... mais à deux c'est quand même plus pratique et plus rapide !

Lilie a dit…

Avoir notre chez nous à nous, c'est un projet biensûr, surtout avec deux enfants, mais pour l'instant ça rste du domaine du rêve étant donné que je poursuis mes études et qu'en plus, on est incapable de mettre un centimes de côtés (matériellement et dans l'idée aussi).

Anne Corrons a dit…

Oh, le bel immeuble! Moi je suis plutôt quotiiden et mon copain pour l'avenir! Mais on arrive à trouver des bons compromis!

Scheharazade a dit…

Mmm je pencherais pour un mix des deux ; prendre soin de sa planète et de l'environnement ne nécessite pas forcément de vivre comme un homme de cromagnon, ni de néenderthal non plus.

chu

grenadine a dit…

tietie : c'est un peu ça... D'où l'ironie dans le "saviez-vous" que des gens arrivent à économiser!
Bonne semaine.

flab : je crois aussi que la solution "du juste milieu" est souvent la meilleure. Je vais me renseigner sur les différentes sortes d'épargne : résolution de nouvelle année! On devient prévoyant avec l'expérience des conséquences de l'insouciance!
Oui, à deux on est censé avoir une capacité d'épargne doublée, mais la confiance que ça donne amène justement à moins faire attention aux dépenses...

lilie : je ne savais pas que tu faisais toujours tes études (courageux avec 2 enfants, ton mari doit assurer). Tu as bientôt fini, tu étudies quoi?

anne : vous êtes complémentaires! Le compromis c'est la seule méthode des couples qui durent, je crois.

sche(rie) : oui, on peut s'autoriser le confort de la civilisation moderne, mais avec une conscience des moyens de limiter les dégâts.

elise sans blog fixe a dit…

c'est marrant, mais je crois que la réponse que je vais te faire, aurait été toute autre il y a quelques années (il y a 4 ans plus exactement, avant de me marier ;) )

J'etais plutot panier percer, a ne pas penser au lendemain. je gagnait bien ma vie, je claquait, pas d'obligations... le bonheur! et tant mieux! il faut l'avoir vécu pour ne pas regretter apres!

j'ai rencontré mon homme et là tout a changé,bébé, mariage , maison, voitures neuves.... fallait qd meme prévoir pour pouvoir tout payer. Et là, moi, la gigale, je suis devenue super gestionnaire!!!!

attention, j'ai pas dit econome. mais j'aime bien partir du principe que l'Epargne, ce n'est pas ce qui te reste a la fin du mois, mais plutot ce que tu arrives a mettre de coté dès le début du mois.

enfin bref, perso j'ai prefere tout prevoir tant que je suis jeune, pour que ce soit une habitude. dès le début du mois, je sais que les prélèvement partent pour le PEL, les SCPI et l'assurance vie.

euh je vous ai deja dit que mon homme avait un cabinet de consulting en gestion de patrimoine ;)

grenadine a dit…

elise : on voit que tu sais de quoi tu parles (normal, ton conjoint déteint sur toi, c'est inévitable je crois, c'est aussi pour ça qu'il faut bien le choisir!), comme le montre ta définition de l'épargne, que je trouve très juste : "ce n'est pas ce qui te reste a la fin du mois, mais plutot ce que tu arrives a mettre de coté dès le début du mois" et d'arriver à vivre avec ce qui te reste. Il me reste à appliquer de tels principes.

7d488b40-64aa-11e0-a4dc-000bcdcb2996 a dit…

Robes soirée
Robes de mariée