The cure for boredom is curiosity. There is no cure for curiosity

mardi 6 novembre 2007

mirror dressing



J'avais déjà évoqué les couples mimétiques : le dernier degré de la fusion amoureuse...

La plupart du temps, ce mimétisme est inconscient. Qui n'a jamais revêtu, comme par télépathie ou influence, des habits semblables (ou seulement de même couleur) à ceux de la personne avec qui on vit, ou un ami proche? On se sent un peu bête, on explique à qui veut l'entendre que c'est accidentel.

Ici, on ne peut pas ne pas voir une démarche volontaire. Ils me rappellent une expression : "ils font les mêmes pour hommes?", cherchant à signifier la féminité d'une tenue masculine (la vanne marcherait pour les femmes mais, comme on l'a déjà dit : une femme habillée en homme est socialement plus acceptée que l'inverse).

Les chemises à carreaux et les pantalons noirs sont de même fabrique, seule la coupe respecte les sexes (chemise large et pantalon droit pour lui, chemise cintrée et slim pour elle). Ils n'ont pas trouvé le même bonnet ou comme ils se les prêtent, ça permet de changer de couleur : ils sont interchangeables (d'ailleurs je les verrais mieux inversés : bleu pour elle, marron pour lui). Je laisse "Flab"(un lecteur devenu associé, pour ceux qui suivent) commenter les accessoires (lunettes, chaussures, écharpe, ceinture, tatouage) si il arrive à leur donner du sens...

Ce couple est le contraire du "placard pour deux" entre conjoints (concept dangereux, à moins de faire les mêmes mensurations que son partenaire, donc plus facile pour un couple homosexuel). Ces amoureux- siamois complètent le tableau dans une pose à trois bras... Quand l'amour c'est se fondre en un au point de (se) confondre.

Et vous, que pensez-vous de l'indépendance des styles, du mimétisme involontaire et du placard commun?

15 commentaires:

Flabbergasted a dit…

La première impression que donne cette photo, c'est la simplicité : vêtements ordinaires voire usés, pose non recherchée, personnages communs, a priori non destinés aux photo de mode (il fume, elle est tatouée, ils portent des lunettes...). On peut donc assimiler le cliché à une banale photo-souvenir, vraisemblablement canadienne.

Le seul élément remarquable semble être l'accord vestimentaire entre l'homme et la femme. Un accord qui paraît naturel et non prémédité, du fait des différences qui subsistent sur les accessoires.

Dès lors le couple a l'air d'illustrer l'expression "qui se ressemble s'assemble", à moins que ce soit l'union qui les ait rendus semblables : nous ne le saurons jamais, mais ceci n'est pas sans rappeler le trait de famille inexplicable qu'on trouve souvent entre un chien et son maître ! :-)
Je ne m'avancerais pas à essayer de découvrir le pourquoi de la chose...

Personnellement, je préfère la démarcation des identités et des styles : c'est plus enrichissant pour le couple et fournit des repères plus précis aux enfants quand il y en a. Le placard pour 2, c'est pas pour moi !

grenadine400@yahoo.fr a dit…

flab : c'est encore une photo street fashion des face hunter(s) (est-ce que tu as suivi le lien de l'article face hunter? sinon l'autre, aussi connu, c'est thesartorialist (voir liste de blogs).D'ailleurs est-ce que tu aurais quelques blogs à me conseiller (pas forcément orientés mode)?

Frieda l'écuyère a dit…

Ca me met toujours un peu mal à l'aise, ce genre de fusion, même humoristique. Je préfère l'altérité et la diversité !

Café Mode a dit…

Comme Flabbergasted et Frieda, je préfère un peu plus de différenciation... même si je sais que le "mirror dressing" est souvent inconscient (quoi que là faut quand même pas pousser, comme tu le dis c'est forcément assumé !)

Flabbergasted a dit…

Les blogs BD, de contenus variables, me viennent à l'esprit.Un peut en découvrir un certain nombre par ici :

http://lachainedesblogs.canalblog.com/

Grace's a dit…

Je préfère tout de même la différence, mettre le même modèle que sa moitié, ça me dit rien, l'amour est beau on ferait tout mais il y a des limites,non? Sinon, joli blog ! :)

Anna a dit…

Sapés pareil ou pas, ils sont juste horribles et fichent un sacré angoisse. Faut demander à l'écuyère si elle les a pas croisé dans Freaks

Anne Corrons a dit…

Drôle, mais pas pour nous! Je ne m'imagine pas sortir dans la rue avec mon copian habillé comme moi!!!!A chacun son style. Lui, costume cravate la semiane et moi le jean.

Dyns a dit…

Ils ont l'air con un peu quand même hein?

grenadine a dit…

frieda : je te comprends.

café mode : tiens ça aurait été pas mal comme titre :"mirror dressing".

flab : merci, j'irai voir.

grace's : c'est vrai y'a des limites et merci.

anna : c'est quand même rien comparé à Freaks!

anne : je penche aussi pour le "chacun son style".

dyns : un peu de tolérance quand même!

Charlotte a dit…

Et moi qui avais plutot l'impression que ce sont les opposés qui s'attirent ! A ce point là, ça fait même un peu peur, à la limite ...

grenadine a dit…

charlotte : tu sais on dit aussi "qui s'assemble se ressemble", les proverbes se conterdisent parce que la réalité est complexe!

Café Mode a dit…

Hihi, pourquoi pas ? En fait c'est une expression anglaise que mon chéri (britannique donc) m'a apprise. C'est parlant n'est ce pas ?

grenadine a dit…

géraldine (café mode) : oui, ça dit bien ce que ça veut dire, donc merci pour ce nouveau titre.

7d488b40-64aa-11e0-a4dc-000bcdcb2996 a dit…

top des robes de mariée
top des robes de mariée